• Virginie Shirley

Le consommateur "MINDFUL" (conscient)

83% des consommateurs sont prêts à choisir la marque qui affiche le meilleur score environnemental[1].




Le nouveau Consommateur-Conscient



La tendance se confirme : les consommateurs désormais très éclairés sont à la recherche de choix et d’offres qui garantissent l’impact le plus faible sur la planète et ses habitants. Ils ont déjà intégré l’idée de modifier leurs habitudes même s’ils luttent encore pour en faire un véritable mode de vie au quotidien. Ce tournant vers des pratiques éco et socio-responsables est motivé par des valeurs profondes et personnelles.


Avant tout, du sens !

Au travail, dans la vie et même dans le shopping, la plupart des acheteurs aujourd’hui est soucieuse de laisser une contribution positive aux générations futures et s’interroge sur l’utilité de son achat. Les exigences sur les entreprises et les marques en matière d’impact environnemental augmentent et deviennent même incontournables si l’on prend la génération Z, celle des jeunes de 18 à 23 ans. Ces nouveaux consommateurs-conscients considèrent comme acquis et inéluctable l’engagement RSE des marques, au point de lâcher totalement les entreprises et les produits qui ne sont pas dans les standards attendus.



Vers un mode de vie nouveau ?

Révélateurs de changement également, certains phénomènes sociétaux, d’abord limités à des « niches », sont devenus en quelques années des tendances de masse : développement du marché de l’occasion, nombre croissant de végétariens et végans dans le monde, pratique du plogging (course aux déchets plastiques), déplacements accrus en vélo, achats en circuits-courts, permaculture, up-cycling...


Ces pratiques influencent inévitablement les consommateurs qui réclament transparence et information sur les produits et les marques qu’ils achètent. Ils sont sensibles au recyclage des matériaux, au commerce équitable, aux circuits-courts, au local, au bio, au vrac, etc. Pourtant, dans le domaine des bonnes pratiques, l’intention n’est pas toujours mise en œuvre. Restent deux motivations essentielles pour donner envie à ces nouveaux clients d’acheter éthique : le plaisir et le service ! Pour les distributeurs et les marques, éco-responsabilité doit aussi rimé avec intensité, proximité et facilité.


[1] Innovation group/J. Walter Thompson Intelligence-2019

0 vue0 commentaire